L’Edit’illon de l’Effet Papillon !

Vous l’avez peut-être reçu dans votre boite mail, il s’agit du nouveau format de la newsletter de l’Effet papillon, la recyclerie et espace de coworking de Baud !

L’Edit’illon fait un focus sur les nouveaux arrivants (espace de coworking et ateliers), les animations et cours proposé·e·s par les adhérent·e·s et les actualités de la recyclerie et de l’association Dans l’ensemble.

Mais pourquoi un nouveau format ?

Limitée aux seules personnes recevant les mails, l’ancienne newsletter ne permettait pas de toucher les habitués ou usagers ponctuels de la recyclerie. Avec ce format pdf tout en couleur, il est maintenant possible de multiplier les supports. Vous retrouverez donc l’Edit’illon en format papier à l’entrée de l’Effet papillon.

Et sinon, quoi de neuf à l’Effet papillon ?

Défilé de mode printanier

Le 17 avril aura lieu un défilé pour mettre en valeur les nombreux costumes et vêtements de récupération récoltés par la recyclerie depuis son ouverture. Un coup de projecteur sur toutes ces perles vestimentaires ayant traversé les dernières décennies, et qui sont minutieusement gardées par l’équipe de l’Effet papillon. L’objectif à terme étant de mettre en place un système de prêt et de location de costumes et de décor. Une nouvelle qui va en réjouir plus d’un·e !

Plantation d’un verger citoyen

Le mercredi 17 février, après de nombreux mois de réflexion, l’association s’est lancée dans la création d’un verger citoyen en partenariat avec la mairie de Baud ! Il sera ouvert à tous, et l’occasion d’organiser des choses ensemble, d’apprendre ou de transmettre sur les techniques de taille par exemple ?

Pour démarrer cette belle aventure, les premiers arbres ont été plantés grâce aux bonnes volontés présentes !

Ordi libres et inclusion numérique

La fracture numérique censée se réduire au fil des années est encore bien présente en Centre-Bretagne. Certes, il y a des lieux où il est possible de consulter internet et d’utiliser un ordinateur, comme les médiathèques et les cybercommunes, mais ils ont des horaires d’ouverture pas toujours adaptés à toute la population. Et depuis un an, ces lieux sont pour la plupart fermés au public ou limités en terme d’utilisation de matériel.

Alors, comment faire ?

Dans l’ensemble a souhaité lancer le projet « Ordi libre » avec pour objectif de mailler le territoire avec des ordinateurs à disposition des citoyen·ne·s. Pour cela, l’association pense s’appuyer sur des lieux avec des plages horaires plus vastes, comme les bars et divers lieux de rencontre. Elle envisage aussi de mettre en place un système de prêt de matériel pour les visioconférences qui se sont développées avec la crise.

Pour l’heure, le projet est en stand-by, et l’association continue de travailler sur la connaissance des besoins du territoire et les solutions à apporter. Guettons la suite !

vulputate, at ut dolor nec facilisis Donec accumsan
X